Techniques de tranchage

Le placage est produit dans des dimensions et épaisseurs variant  de 0.2 à 2.5mm. L’épaisseur standard est de 0.6mm.

Le déroulage “depuis le coeur”

Dans cette technique la grume est ouverte en tierces ou quartiers. Le bloc est griffé sur la  barre, le cœur coté  lame et le déroulage s’effectue de l’intérieur vers l’extérieur (depuis le cœur). De cette façon, nous pouvons produire des séquences de placages de dimension plus large. L’aspect résultant est particulièrement ramageux.

Le tranchage sur quartier

La grume est ouverte en quartiers sur sa longueur.  Elle est griffée de sorte que le tranchage soit effectué avec le bon angle d’attaque par rapport aux cernes d’accroissement. Le résultat est un aspect rayonné ou rubanné, un placage de fil droit.

Le déroulage au stay-log

En déroulage au stay-log une demi-grume est installée, le cœur coté barre d’accrochage pour être déroulée depuis l’extérieur. La rotation de la demi-grume griffée dans sa moelle entraîne un mouvement rotatif du bloc, ce qui explique pourquoi cette technique de déroulage est également dénommée déroulage excentré.
Les cernes d’accroissement sont tranchés dans un angle très plat, ce qui donne un aspect de placage rubanné, de fil droit sur les rives (côtés) et ramageux (dosse) en son centre.

Le tranchage sur faux-quartier

La grume est ouverte en quartiers. L’ouverture sur quartier a engendré un bloc qui a deux côtés perpendiculaires, ce qui ressemble à une ouverture radiale. Le bloc est griffé sur l’un de ses côtés plats et est tranché parallèlement à ce côté. Le tranchage sur quartier donne un aspect de placages demi-dosse.
Comme pour le tranchage sur dosse, les cernes d’accroissement sont au départ tranchés avec un angle d’attaque très plat. Lorsque l’on approche du milieu de la bille (grume), des placages à l’aspect rayonné, de fil droit se révèlent.
En jointant de façon symétrique plusieurs feuilles de placages faux-quartier, il est possible de produire des placages dosse.

Le tranchage sur dosse

Lors du tranchage sur dosse, une grume ouverte en deux est fixée sur la table de tranchage, le coeur contre la table pour être tranchée depuis l’extérieur. Les premières feuilles de placage présentent une dosse bien marquée, puisque les cernes d’accroissement sont tranchés avec un angle d’attaque très plat.
Plus le couteau se rapproche du centre de la grume, plus les cernes d’accroissement sont tranchés en angle droit, ce qui accentue l’effet de fil droit des placages.

Le déroulage sur rift

La grume est ouverte en quartiers en vue du déroulage sur rift. Le bloc est griffé sur l’un de ses côtés plats sur la table de tranchage et est déroulé en débutant par le côté opposé.
Le mouvement rotatif du bloc est également excentré. Il en résulte un aspect dit de fil droit. Cette technique est le plus souvent retenue pour la production de placages de fil sans maille marquée.

Le déroulage en continu

Pour le déroulage en continu la bille entière est déroulée. Elle est griffée au travers de son axe central et est déroulée en spirale depuis l’extérieur. Cette technique de déroulage est utilisée, entre autres, afin de produire des placages à l’aspect décoratif, le dessin de la fleur (dosse) étant très concentré (caractéristiques singulières, variées).

Afin d'améliorer votre navigation, Schorn&Groh utilise des cookies. En continuant à naviguer sur notre site vous acceptez les cookies.