La production de placage

De l’arbre à la feuille de bois – la production de placage en détail

Les grumes achetées sont livrées par camion à l’usine de tranchage.

Toutes les grumes sont stockées sur le parc à grumes jusqu’à production. Un stockage adéquat implique un arrosage constant (à l’eau). L’humidité évite les fentes provoquées par le séchage ainsi que toute altération de couleur.

Les grumes sont débitées et préparées pour l’étape suivante.

Chaque grume est ouverte en quartiers suivant l’aspect recherché. Pour plus d’information voir la page sur les techniques de production du placage.

L’écorce est enlevée (écorçage) du bois brut en vue de la préparation pour l’opération de tranchage et / ou déroulage. Dans le même temps, toutes les  impuretés telles des pierres, éclats métalliques, sable et terre sont enlevées.

L’étuvage (ou bouillottage) des grumes dans l’eau (chaude) vise deux objectifs. Tout d’abord, conférer  au bois la souplesse requise pour un tranchage soyeux garant d’ une qualité de surface parfaite, modifier et uniformiser la couleur du placage.

 

 

Les Loupes sont déroulées en fines feuilles de placage.

Les grumes sont tranchées selon  différentes techniques . La qualité de la production dépend de la justesse d’ajustement du couteau dont la précision est au 0.1mm près.  Condition indispensable pour  garantir une  qualité optimale.

Les feuilles de placage encore humides sont séchées entre des treillis à l’intérieur des séchoirs, ce qui les aplatit (assouplit).

Une fois les placages secs, ils sont massicotés et assemblés en paquets. Les bords sont recoupés et, si besoin, les singularités sont purgées.

Après que les placages aient été taillés, ils sont assemblés en paquets de 16, 24 ou 32 feuilles chacun.

Source: IFN, Initiative Furnier und Natur, www.furnier.de

Afin d'améliorer votre navigation, Schorn&Groh utilise des cookies. En continuant à naviguer sur notre site vous acceptez les cookies.